Connexion

Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Contenu du site

731 logiciels gratuits
242 Liens Web
4 Articles
342 Membres
10661 Posts sur le forum
Pour 1709 sujets

Site mis à jour le: 24.07.2017

L'offre du jour

WFDownloads is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of InBox Solutions (http://www.inboxsolutions.net)
Logiciels > O.S. > Alternatifs > ReactOS 0.4.5
Alternatifs

Alternatifs
ReactOS 0.4.5


Description: 

ReactOS est un système d'exploitation (OS) gratuit et entièrement libre basé sur l'architecture de Microsoft Windows et qui serait à même de supporter les applications et drivers déjà existants. Il serait une alternative au système d'exploitation dominant le marché actuel.

Il serait peut-être plus important de commencer par dire ce que ReactOS "n'est pas". Ce n'est pas un autre emballage construit autour de Linux, comme WINE. Ce n'est pas non plus une tentative pour mettre des bâtons dans les roues de WINE. En fait la partie utilisateur de ReactOS est presque entièrement inspirée de WINE, et nos deux équipes entretiennent des liens très serrés.
ReactOS n'est pas "un OS de plus", il ne cherche pas à être le "troisième homme", comme SkyOS ou n'importe quel autre OS alternatif qui circule. On ne demande à personne de désinstaller Linux et d'utiliser ReactOS à la place : ReactOS est une solution de remplacement pour les utilisateurs de Windows. En tant que tel, ce projet a soulevé de nombreuses interrogations. Les utilisateurs de Linux se demandent souvent pourquoi on diluerait la masse des OS alternatifs en créant un clone de Windows... Est-ce que ça ne risque pas de dissuader certaines personnes de passer au Mac ou à Linux ? De leur côté, les développeurs de Windows ne comprennent pas l'intérêt de ré-inventer la roue avec un OS qui n'aurait pas de toute façon le niveau de qualité et de compatibilité de Windows.

Mais la raison d'être de ReactOS est simple : il y a des gens, et c'est encore plus vrai pour des entreprises, qui ne passeront jamais à Linux quel que soit le niveau d'excellence que Linux pourra atteindre. Il y a des personnes qui utilisent encore le Kernel Linux 2.2 et refusent de le mettre à jour. Il y aura toujours des gens pour qui changer d'OS n'est pas une option, et c'est compréhensible. Jusqu'à maintenant, aucun programme libre n'avait d'intérêt pour eux. Evidemment, d'autres applications gratuites permettent de se débarrasser petit à petit de programmes Microsoft comme Office ou Internet Explorer, mais il est autrement plus difficile de se débarrasser de l'OS lui-même. C'est cette catégorie de gens qui est visée par ReactOS, car avec sa compatibilité et son apparence commune avec Windows, ce projet évite nombre des problèmes que l'on peut rencontrer en passant à Linux (entrainer tout le monde à maîtriser le nouvel OS, des coûts de maintenance qui augmentent, acquérir ou créer de nouveaux programmes, gérer des incompatibilités matérielles, la liste est longue...). Le seul problème qui peut subsister avec ReactOS est peut-être que tout contrat d'assistance avec Microsoft sera rendu caduque (cependant, toute personne ou personnel tiers en charge saura surmonter la situation sans problème). Un bon test pour ReactOS dans sa version finale serait de l'installer secrètement sur l'ordinateur d'une grand-mère et de voir si elle se rendrait compte de la différence. Si elle est toujours capable d'utiliser le PC comme avant, ce serait une victoire pour ReactOS que Linux ne pourra jamais atteindre. De ce fait, ReactOS ne peut entrer en compétition avec les autres OS alternatifs. Il ne peut que remettre en question Windows et pourquoi pas lui retirer des parts de marché.

Bien qu'à l'heure actuelle la disponibilité de ReactOS et de son code source ne profite guère qu'aux programmeurs qui souhaitent l'améliorer et le faire avancer, il ne faut pas pour autant être ingénieur en informatique pour l'utiliser. D'ailleurs ReactOS dans sa version finale sera très simple d'utilisation et sera très familier à tout utilisateur de Windows. Il sera très facile à prendre en main car il reproduit la plupart des interfaces graphiques du programme de Microsoft, que ce soit les panneaux de configurations ou les boites de dialogue (pour Windows 2000/XP/2003, pas Vista).

Pour le moment la priorité au niveau du développement est d'amener ReactOS à un niveau où il sera capable de faire tourner la plupart des applications et des drivers Windows "tels quels", sans aucune modification. Mais ça ne veut pas dire que ReactOS s'en tiendra là, et à mesure que de nouvelles fonctionnalités seront ajoutées à Windows, nos développeurs se feront un point d'honneur à les ajouter à ReactOS. Une fois le niveau de compatibilité recherché atteint, il est même possible que l'équipe décide de mener ReactOS au-delà de son modèle, en créant de nouvelles fonctions qui seraient extérieures à l'OS lui-même. Entièrement compatibles avec Windows, ces fonctions seraient des améliorations ponctuelles, comme par exemple intégrer une compatibilité POSIX (un genre de Services Windows pour Unix), ou des choses simples comme le support de Bureaux multiples en natif plutôt que par le biais d'un utilitaire.

Alors que ce n'était qu'un rêve pour ceux qui s'opposent au monopole de Microsoft sur le marché des systèmes d'exploitation, de plus en plus de développeurs viennent grossir les rangs de la révolution ...ReactOS.

Nous n'avons pas à faire ici à un logiciel mort-né mais bel et bien à la naissance d'un "clone Windows" (pleinement compatible à terme) qui renversera peut être la tendance du marché face à l'engouement des pro-Microsoft. La communauté OpenSource n'en est pas en reste car plus d'un logiciel (O.S.) est déjà prévu pour intégrer ReactOS (609 à l'heure actuelle, applis et drivers inclus ... c'est peu mais c'est un début bien que le produit fête seulement ses plus de 10 bougies).

Le sujet est donc à suivre tant le produit est prometteur et pertinent.
Bien entendu, les avis peuvent être partagés, d'autant plus que ReactOS n'en est qu'à sa phase de beta test, à ne pas utiliser en production, donc si vous possédez un vieux PC n'hésitez pas à tester cet excellent OS, l'apparence est trompeuse ...

Cependant, avant d'entamer quoi que ce soit comme démarche d'installation et de devoir tout flinguer (et m'en vouloir par la suite ), je ne saurai trop vous conseiller d'essayer ReactOS via un émulateur comme Bochs pour avoir un aperçu global et fonctionnel.

La version proposée est celle installable ; mais il est possible de télécharger sur sourceforge une version qui vous permettra de tester Reactos sans l'installer sur le disque fixe, ici. A noter que le site web est insuffisamment traduit. Sur le site, une FAQ et un forum sont également disponibles.
ReactOS a, bien évidemment son wiki francophone ou l'on apprend que, par exemple, 789 bogues ont été corrigés par rapport à la version 0.3.13. La 1ère beta, la 0.5, elle n'arrivera pas avant 2018 et pourra commencer à être essayée en production.

Certains internautes peuvent être surpris par la lenteur de développement de Reactos, car à partir d'une idée absolument géniale, rendre un système d'exploitation compatible à windows mais surtout gratuit, devrait enthousiasmer toute la communauté des internautes.
Problème, entre certains ayatollahs présents dans l'équipe qui, semble-t-il, freinent certaines innovations (même effet que pour Mozilla avec Firefox) et le trop peu de développeurs (avis aux amateurs notamment francophones !), le projet donne l'impression de faire du surplace !
Pour les internautes qui souhaiteraient visionner des videos, en voici deux.

Image redimensionnée


• Tags internes : OS, SED, système d'exploitation

Capture(s) d'écran :


Langue(s):

    Image redimensionnée Image redimensionnée Image redimensionnée Image redimensionnée Image redimensionnée Image redimensionnée

Système(s) compatible(s) :

    Système d'exploitation compatible PC


Proposé par:
Technifree
Proposé le :
22/05/17

Version: 0.4.5
Téléchargé(s) : 724
Taille du Fichier : 97,84 Mb
License: GNU GPL v2
Restrictions: Aucune

Note :  (1 vote)
Révisions : (0)

Evaluation de la rédaction :



Note Globale : 4,13









• Prise en main :3,0/5
• Ressources système :4,5/5
• Stabilité :4,5/5
• Fiabilité et Efficacité :4,0/5
• Suivi par l'éditeur :4,0/5
• Esthétique globale :4,8/5

Temps de téléchargement :

Modem(56k) : 5h31min
ISDN(64k) : 4h57min
DSL(768k) : 19,8min
LAN(10M) : 1,5min



Technifree NG Révisions d'utilisateur



Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat